"Et maintenant, on fait quoi?"

"Et maintenant, on fait quoi?". 

C'est LA question qui m'a frappée quelques heures après la demande en mariage. Eh oui, on ne se lasse pas de regarder cette jolie bague qu'on a au doigt, on est dans une bulle d'amour : c'est bien beau d'être fiancés, mais si on veut se marier, il faut se mettre au travail.

Ce mariage, je l'espérais depuis longtemps et avais eu le temps de réfléchir 1000 fois au style de décoration que j'aimerais avoir à mon mariage, à ce que l'on porterait Monsieur M. et moi-même. J'ai eu droit à une magnifique demande, nous étions au maximum du bonheur et ... j'ai paniqué! Et oui une fois mise devant le fait accompli, j'ai totalement flippé et remis en doute tout ce que j'avais imaginé! Et surtout, je ne savais pas par quoi commencer dans l'organisation. Du coup, on a décidé de temporiser et d'y aller à notre rythme.

Tout d'abord, l'annonce à la famille puis aux amis. C'est un moment important pour les futurs mariés, souvent riche en émotions, mais attention, on n'a pas toujours la réaction attendue en face! Même après plus de huit ans de couple, on s'est pris une belle douche froide : "Mais pourquoi vous vous mariez, vous êtes pacsés et propriétaires de votre logement". Passé ce moment dur à encaisser, il y a quand même eu des personnes (la majorité pour tout vous dire) au summum de la joie à l'idée de faire la fête à nos côtés! Et puis, faut avouer, j'ai pris un énorme plaisir à montrer ma bague! 

Une fois cette étape validée, nous avons décidé de nous pencher sur le choix d'une date. Nous avons calculé notre budget (je ferai un article prochainement sur ce point), puis, au vu de celui-ci et de l'indisponibilité chronique d'une salle, nous avons commencé par faire le tour des salles disponibles avant de fixer une date. J'avais très envie de me marier en automne, car j'adore les couleurs de cette saison. Du coup nous avons trouvé une jolie salle libre pour octobre 2018 dans notre secteur, ce qui nous laissait 14 mois pour préparer ce jour particulier.

Une fois ces trois points de réglés, nous avons pu nous poser plus sereinement pour aborder le reste des préparatifs.

Petit message pour les futures mariées angoissées comme moi : un petit pas après l'autre, avancer à notre rythme et prendre les décisions avec un quelques jours de recul, cela aide à poser les choses et à ne pas devenir folle dès les premières semaines de préparatifs! 







Fourni par Blogger.