Les coulisses de l'organisation d'un EVJF

13 janvier
Hello ta team bride!

Aujourd'hui je vous retrouve pour un article un peu spécial, puisqu'il inaugure la nouvelle catégorie "témoignage" du blog, mais il a aussi été rédigé par une amie très chère à mon cœur qui a été (est qui reste pour moi)  une demoiselle d'honneur qui déchire! Bon, je ne suis pas objective, mais j'ai eu la chance d'avoir mes deux témoins et mes deux demoiselles d'honneurs qui ont assuré de fou!! Pour la petite anecdote, mon autre demoiselle d'honneur nous a confectionné la pièce montée le jour du mariage! Bref je vous le dis, j'avais une TEAM DE FOLIE 💗

Mais fini les papotages de ma part, et place à A. , ma plume de la semaine.








Coucou à toutes (et à tous ? Je pense que le public est plutôt féminin par ici, haha) !

En tant que demoiselle d’honneur de la mariée la plus cool licornesque que je connaisse, je me devais de vous raconter les coulisses de l’organisation de son EVJF sur le thème de la licorne !

via GIPHY

Le mariage étant prévu pour octobre 2018, nous (les 2 demoiselles d’honneur et les 2 témoins) savions que M. comptait sur nous pour lui organiser sa folle journée ! Nous avons mis un moment avant d’en discuter toutes les 4 sérieusement car nous nous connaissions au final peu entre nous, et puis aucune de nous n’avait d’expérience en la matière : c’était une première pour toutes ! Du coup, début mai, nous étions un peu perdues, mais nous nous sommes quand même mises d’accord sur le fait qu’il fallait tout d’abord fixer une date avant d’entreprendre/réserver quoique ce soit. Le mois de juin s’est imposé comme une évidence car, même si en général un EVJF se déroule seulement quelques semaines avant le mariage, la période des vacances d’été (juillet-août-septembre) nous compliquait la tâche pour trouver une date qui réunirait le plus de monde ! Nous avons donc demandé à M. ses disponibilités pour un samedi de juin, ainsi que la liste des personnes qu’elle souhaitait inviter (soit une quinzaine de personnes au total : copines, amies, anciennes collègues, belles-soeurs...). Messenger a été un outil de discussion très pratique car c’est grâce à ça que nous avons pu réunir les invitées dans un groupe afin de leur proposer 3 dates : la date avec le plus de présence a été sélectionnée et confirmée à la future mariée afin qu’elle bloque sa journée pour de bon. 

Dans notre petit groupe des 4 organisatrices, les questions se sont ensuite enchaînées très vite, et après maintes et maintes longues discussions, nous en sommes arrivées aux conclusions suivantes :

Le lieu

L’endroit où se déroulerait l’EVJF s’est imposé à nous naturellement, pour des raisons de praticité : ce serait la ville de M. Cela permettait de ne pas ajouter de frais supplémentaires en transport aux filles, l’immense majorité résidant dans la même région et pouvant venir en voiture ou en transports en commun. La majorité, sauf... moi ! Venant de Paris, et étant la seule habitant « loin », j’ai donc pris mes billets pour faire l’aller-retour en train dans la journée (environ 2h aller et 2h retour). Forcément, en repartant en fin d’après-midi, je savais que je raterai la soirée entière, mais cela m’évitait également de devoir m’organiser pour trouver un lieu où dormir la nuit du samedi au dimanche. De plus, l’EVJF étant prévu sur toute la journée, j’avais peur de ne pas tenir le cap jusqu’au bout de la nuit, car à l’excitation de la journée s’ajoutaient la fatigue du voyage et du réveil très tôt le matin.

Le budget

via GIPHY

C’est LA question qui nous a posé le plus de problèmes et engendré de vives tensions entre les organisatrices et le reste des autres filles invitées (non organisatrices). Nous avons peut-être fait une erreur en ne leur demandant pas leur budget, malheureusement si nous voulions prévoir des animations (hors activités gratuites) et se restaurer, nous étions obligées d’investir un peu d’argent dans la journée, même en réduisant au maximum les coûts. Il faut savoir aussi que la future mariée ne doit rien débourser et donc que sa part a été répartie sur toutes. C’est très compliqué de satisfaire tout le monde, mais nous avons finalement pris le parti de faire :
- une activité financée par les 2 témoins et les 2 demoiselles d’honneur afin que tout le monde puisse participer sans se soucier du coût,
- une activité payante par personne mais négociée, re-négociée et re-re-négociée au maximum,
- une activité créée et organisée par nous donc gratuite.
À cela s’ajoute le prix des repas où chacune paye ce qu’elle consomme, ainsi que les consommations possibles tout au long de la journée.
Et enfin, un dernier poste de dépense pour un goodie (un objet personnalisé en rapport avec l’EVJF de M.). Nous ne voulions pas faire une « cagnotte commune » car cela n’aurait pas été équitable : en effet, certaines filles ne pouvaient venir que la journée, d’autres uniquement le soir, donc on ne pouvait pas demander à une personne de se cotiser et qu’une partie de son argent aille dans une activité/un repas qu’elle ne ferait pas. Bien sûr, personne n’est parfait : nous avons tenté de faire de notre mieux en ayant comme objectif principal de faire passer à M. un moment mémorable, mais les questions d’argent (tout comme dans la vie d’ailleurs) polluent parfois les rapports humains car c’est un sujet très délicat.

La tenue de la future mariée et de sa « team bride »

Il était naturel de transformer M. en licorne pour sa journée ! En tant que grande fan de licornes, elle possédait même déjà un serre-tête avec des petites oreilles, des fleurs et une corne : ne lui manquait que le costume ! Nous ne voulions pas la rendre « ridicule » et qu’elle soit gênée de déambuler dans les rues affublée d’une tenue qu’elle n’assumerait pas. Pour cela, nous sommes parties d’une photo d’inspiration trouvée sur le net :


Une licorne classe et moderne

C’est comme ça que nous imaginions une licorne classe : colorée et moderne ! La demoiselle d’honneur de M. lui a confectionné un tutu elle-même, M. devant ramener le jour J son serre-tête, un legging (pour être plus à l’aise sous le tutu), un short (au cas où le tutu serait trop transparent) et des petites baskets/tennis. Sachant que M. était très attachée à garder un objet personnalisé de son EVJF, nous avons fait le choix d’un t-shirt spécial. Pour cela, après avoir recherché sur internet, le plus rentable a été de le concevoir nous-même. Nous avons déterminé un texte (« EVJF Mélanie 30.06.2018 ») et un motif (une tête de licorne). Ainsi, la demoiselle d’honneur de M. a pu commander des t-shirts simples (avec un tarif dégressif en fonction de la quantité) + du papier transfert pour les créer. Cela nous est revenu à seulement quelques euros par personne. Nous avons choisi un rose pour M. (pour la touche de gaîté) et un blanc pour nous (pour nous démarquer de la star du jour) mais toutes avec ce même imprimé. 

Les activités

Le but étant que M. passe une journée de rêve et sur-mesure par rapport à ses envies et ses goûts, elle nous avait un peu aidées quelques semaines auparavant en nous suggérant quelques idées de ce qu’elle aimerait faire. En mélangeant ses idées et les nôtres, voici les activités qui ont finalement été retenues :

Shooting photo

Une des choses qui tenait très à coeur à M. car c’est un moyen de figer le moment dans le temps. Restait à trouver le ou la photographe qui assurerait, et bien sûr pour pas trop cher : ce qui est le plus délicat car, en général, pour un beau résultat, il faut mettre le prix. Pour cela, j’ai tenté un coup de poker. Je savais que M. était ultra fan d’une blogueuse nail art de la même région qu’elle avait d’ailleurs déjà rencontrée dans une boutique de créateurs. C. n’avait jamais partagé sur les réseaux sociaux de photo de shooting comme cela ou d’une autre forme, mais je la savais passionnée de photographie en général, et du fait qu’elle soit blogueuse, elle la pratiquait dans son métier. Je me suis donc lancée à lui envoyer un message privé sur Instagram afin de lui demander si cela pouvait l’intéresser de nous faire un petit shooting toutes ensemble, si elle était disponible le jour concerné et pour quel prix. À ma grande joie, elle a tout de suite accepté avec enthousiasme, et pour un prix plus que raisonnable au vu de la prestation ! Jusqu’au jour de l’EVJF nous avons donc discuté des détails : le lieu du shooting (un parc), les accessoires (ballons, confettis, cierge magique...), l’heure du shooting (en matinée), mais aussi la tenue de la future mariée et les nôtres (afin de visualiser le rendu). Tout au long de nos échanges, C. a été très disponible, conciliante, gentille, et j’en passe !

Atelier floral 

M. adore les fleurs et s’entend très bien avec la fleuriste qu’elle a choisie pour son mariage. C’est en l’accompagnant à cette boutique que la témoin de M. a eu l’idée que nous fassions un atelier floral ! Après négociation, la fleuriste, pour nous arranger et faire plaisir à M., a baissé ses prix jusqu’au minimum acceptable pour elle, c’est-à-dire que nous payions uniquement le matériel nécessaire et qu’elle nous ferait l’animation de l’atelier gratuitement. L’autre demoiselle d’honneur ayant sa tante qui tient un snack juste à côté de la boutique de fleurs, nous pouvions le réaliser dans ce lieu pour éviter que des coûts dédiés à la location d’une salle se répercutent dans le prix par personne. Nous avons eu le choix de la composition florale : soit un cadre fleuri, soit un pot de fleurs sur le thème de la licorne. Je vous laisse deviner ce pour quoi nous avons opté (indice : 🦄).

Chasse au trésor 

Comme un fil rouge tout au long de la journée, la témoin de M., avec l’aide de ses complices, a préparé une chasse au trésor composée de plusieurs étapes et s’intégrant entre les autres activités. Pour cela, elle a répertorié les lieux importants de la vie de couple de M. et son futur mari : premier bisou, premier repas... À l’aide d’énigmes, M. devrait deviner chaque lieu, et à chaque bonne réponse recevoir un petit cadeau de la part de celles qui le souhaitent (pour ma part, je lui ai pris un livre d’or afin que tout le monde puisse lui laisser un petit mot en souvenir de cette journée). Le but étant ensuite de se rendre sur chaque lieu et éventuellement que M. effectue un petit défi pour marquer le coup. Coordonner les « lieux importants » avec les lieux des autres activités était un point essentiel dans notre organisation afin de perdre le moins de temps possible en trajets divers.

L’invitation

Une petite invitation a été prévue pour la future mariée afin de rendre l’événement un peu plus officiel ! Pour cela, j’ai trouvé un modèle tout à fait adapté au thème (🦄) sur Vistaprint. Avec la complicité du futur mari, je l’ai faite expédier directement chez eux, et c’est lui qui s’est occupé de la mise en place, afin que M. tombe dessus « par hasard » quelques jours avant le jour J !

Conclusion

via GIPHY

Après tous ces préparatifs durant 2 mois, le jour de l’EVJF est enfin arrivé et je peux dire que c’était quelque chose de fou ! Je ne vais pas rentrer dans les détails du déroulement de la journée car M. s’en est très bien chargée dans son article ! Globalement le programme a été plutôt bien suivi, avec beaucoup plus de défis lancés sur le vif ! Mais c’est aussi dans l’imprévu qu’on partage les meilleurs moments. En tout cas, j’ai laissé les filles commencer leur soirée et je suis repartie le soir avec un sentiment de joie d’avoir partagé ces instants si particuliers avec M., et d’avoir fait de belles rencontres !

J’espère que mon témoignage vous aura fait découvrir une partie de l’envers du décor d’un EVJF ! Ce n’est pas une chose facile quand on n’y connaît rien mais il faut s’adapter, et le plus important est que la future mariée apprécie ce moment en compagnie de ses amies ! ❤

A. G.




Voilà pour le témoignage de ma demoiselle d'honneur! J'espère que cela aura pu vous éclairer sur les coulisses d'un EVJF!

Si vous voulez aussi partager un témoignage sur le blog, n'hésitez pas à m'envoyer un mail sur mademoisellemsemarie@gmail.com , ou via l'onglet contact du site!

A très bientôt,

Mademoiselle M.

2 commentaires:

yasmine a dit…

ça me rappelle celui de ma cousine qui n'avait pas été de tout repos. Les tutus ont a fait aussi :)

Mademoiselle M se marie a dit…

Effectivement même si on n’est ps sorties jusqu’a pas d’heure ce fût fatiguant! Le tutu était top 😍

Fourni par Blogger.